Discussion:
[SOLUTION] Musiques travesties
(trop ancien pour répondre)
Olivier Miakinen
2019-09-26 22:21:59 UTC
Permalink
Bonjour,

Dans <news:qlar5t$18cp$***@cabale.usenet-fr.net> je vous proposais de
trouver dix musiques travesties, et je posais aussi des questions
à respectivement 5, 10, 25 et 50 points concernant le mode de
travestissement.

Jusqu'au bout je croyais que Guitom allait être le grand gagnant de
ce jeu, lui qui totalisait déjà 36 points avec d'une part le plus
grand nombre de musiques reconnues (6 sur les 10) et d'autre part
les réponses aux questions à 5 et 25 points.

Mais Gerardus, à l'affut, l'a coiffé au poteau en répondant à la
question à 50 points, ce qui lui fait un total de 52 points.

Suivent Jac. qui a reconnu 4 musiques, puis Elephant Man, rosab,
eznob et Benoît.

J'ai déjà donné la liste des dix titres à reconnaître, puis les
réponses aux questions à 5, 10 et 25 points, et vous trouverez tout
ça ici : <news:qm55q2$a6n$***@cabale.usenet-fr.net>.

Il ne restait plus que la question suivante :

***********************************************************************
Pour chacun des dix morceaux j'ai choisi autour de quel pivot j'allais
inverser la gamme. C'est peut-être la même note pour chacun des dix,
ou peut-être pas. La question est : quelle note ai-je choisi à chaque
fois, et surtout *pourquoi* ce choix plutôt qu'un autre ? En gros, quel
immense avantage m'apportait ce choix par rapport à tous les autres
choix possibles ?
***********************************************************************

Rappelez-vous, dans mon RÉCAP <news:qm55q2$a6n$***@cabale.usenet-fr.net>
je donnais l'exemple suivant pour montrer comment j'aurais inversé les
notes si j'avais choisi le /sol/ comme pivot :


do ré mi fa sol la si do
+-------+-------+---+-------+-------+-------+---+ (1)
|
V
do si la sol fa mi ré do
+---+-------+-------+-------+---+-------+-------+ (2)
| | | | | | | |
V V V V V V V V
ré mib fa sol la sib do ré
+---+-------+-------+-------+---+-------+-------+ (3)

J'avais alors signalé que la note si (une touche blanche du piano)
devenait un mi bémol (une touche noire). J'aurais pu de même dire
qu'au contraire la note si bémol (touche noire) devenait un mi
naturel (touche blanche). La raison en est que la disposition des
tons et des demi-tons que l'on rencontre en montant à partir du
sol n'est pas la même que celle que l'on rencontre en descendant à
partir du même sol.

Est-on forcément condamné à subir ce défaut ? La réponse est non.
Voyez ce qui se passe si on choisit le /ré/ comme pivot :

la si do ré mi fa sol
----+-------+---+-------+-------+---+-------+---- (1)
|
V
sol fa mi ré do si la
----+-------+---+-------+-------+---+-------+---- (2)
| | | | | | |
V V V V V V V
la si do ré mi fa sol
----+-------+---+-------+-------+---+-------+---- (3)

Toutes les touches blanches donnent des touches blanches, et toutes
les touches noires donnent des touches noires. Concernant les touches
noires, je dirais même plus : tout bémol devient un dièse et tout
dièse devient un bémol. Par exemple, sachant que le sol devient un
la, le sol bémol devient un la dièse, et le sol dièse devient un la
bémol.

Ceci vaut aussi bien pour les bémols et les dièses « à la clé ». Toute
personne ayant quelques souvenirs de solfège connaît par cœur l'ordre
des bémols (si mi la ré sol do fa) et l'ordre des dièses (fa do sol ré
la mi si)... eh bien regardez comme chaque bémol devient chaque dièse,
exactement dans le même ordre :

sib <-> fa#
mib <-> do#
lab <-> sol#
réb <-> ré#
solb <-> la#
dob <-> mi#
fab <-> si#

Et bien entendu, ce n'est pas un hasard si la note du milieu de chacune
des deux listes est la même, en l'occurrence le ré !

Ce ré est la seule touche blanche du piano par laquelle passe un plan
de symétrie entre touches noires et touches blanches. Mais il y a aussi
une touche noire qui a la même propriété, c'est le sol dièse (ou la
bémol) ainsi que l'a répondu Gerardus. Mais noter que cela ne donne pas
une solution fondamentalement différente de celle avec le ré :

ré mi fa sol la si do ré
+-------+---+-------+-------+-------+---+-------+ (1)
|
V
ré do si la sol fa mi ré
+-------+---+-------+-------+-------+---+-------+ (2)
| | | | | | | |
V V V V V V V V
ré mi fa sol la si do ré
+-------+---+-------+-------+-------+---+-------+ (3)


Vous me direz que tout ceci est bien joli, mais en quoi est-ce un si
grand avantage ? Eh bien j'ai deux réponses, selon que l'on est
pianiste comme Guitom, ou éditeur de partitions avec LilyPond comme
moi.

***********************************************************************
L'avantage pratique pour un pianiste
***********************************************************************

Supposons un pianiste qui dispose d'un clavier numérique, ou alors
d'un piano à queue assez solide pour pouvoir s'allonger dessus. Si
le pianiste retourne son clavier (respectivement se tourne par rapport
au clavier de son piano), alors en jouant les accords « normalement »
selon les notes qu'il croit voir, il jouera naturellement avec une
inversion autour du ré.

Par rapport à la façon dont j'ai procédé, c'est-à-dire en laissant les
accords plus bas que la mélodie, il y a une difficulté supplémentaire
qui est de devoir croiser la main gauche et la main droite, du coup
ça doit rester quand même assez difficile. Mais bon, vous voyez l'idée.

***********************************************************************
L'avantage pratique dans LilyPond
***********************************************************************

La saisie dans LilyPond se fait en mode texte, avec les noms des notes
que j'ai choisi de saisir en italien (c'est-à-dire la même chose qu'en
français, à la différence qu'on écrit « re » au lieu de « ré »). Si la
note n'est pas naturelle mais bémol on fait suivre le nom d'un b (sib
pour un si bémol), et c'est un d pour un dièse (fad pour fa dièse). On
met deux b de suite pour un double bémol (sibb), deux d de suite pour
un double dièse (fadd).

Comme il existe plusieurs notes de même nom, à des octaves différentes,
la règle en mode « relatif » est que par défaut la note est la plus
proche de la précédente. Par exemple, après un do, un fa sera la note
au dessus du do alors qu'un sol sera la note en dessous. Et si ce n'est
pas la bonne octave, je rajoute une apostrophe (') pour monter d'une
octave, ou une virgule (,) pour descendre d'une octave.

Du coup, l'inversion dans mon cas s'est résumée à échanger les couples
de chaînes suivantes :
« si » avec « fa »
« mi » avec « do »
« la » avec « sol »
« b » avec « d » (lorsque ce « d » ne fait pas partie d'un « do »)
« ' » avec « , »

Et voilà, le tour est joué.


Quoi qu'il en soit, merci à tous d'avoir joué. C'était un jeu que
j'ai trouvé particulièrement plaisant, aussi bien à concevoir qu'au
moment de répondre à vos suggestions.

Amicalement,
--
Olivier Miakinen
Guitom
2019-09-27 04:39:53 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Bonjour,
***********************************************************************
L'avantage pratique pour un pianiste
***********************************************************************
Supposons un pianiste qui dispose d'un clavier numérique, ou alors
d'un piano à queue assez solide pour pouvoir s'allonger dessus. Si
le pianiste retourne son clavier (respectivement se tourne par rapport
au clavier de son piano), alors en jouant les accords « normalement »
selon les notes qu'il croit voir, il jouera naturellement avec une
inversion autour du ré.
Eh bien non, pas moyen de jouer *naturellement* avec un clavier retourné
de la sorte, le placement des doigts sur les touches noires (plus hautes
et plus courtes) placées alors "vers l'avant" sera un vrai problème pour
jouer.
Fais-le avec un accord de Cm (par ex.) et dis-moi ce que t'en penses.
--
Guitom
Olivier Miakinen
2019-09-27 06:09:30 UTC
Permalink
Post by Guitom
Post by Olivier Miakinen
***********************************************************************
L'avantage pratique pour un pianiste
***********************************************************************
Supposons un pianiste qui dispose d'un clavier numérique, ou alors
d'un piano à queue assez solide pour pouvoir s'allonger dessus. Si
le pianiste retourne son clavier (respectivement se tourne par rapport
au clavier de son piano), alors en jouant les accords « normalement »
selon les notes qu'il croit voir, il jouera naturellement avec une
inversion autour du ré.
Eh bien non, pas moyen de jouer *naturellement* avec un clavier retourné
de la sorte, le placement des doigts sur les touches noires (plus hautes
et plus courtes) placées alors "vers l'avant" sera un vrai problème pour
jouer.
Je m'en doute. Il n'empêche que Ry'm déjà cité y était arrivé à force
de travail (toute une nuit, la première fois) :
<https://www.tf1.fr/tf1/the-voice/news/ry-m-suis-venu-the-voice-the-piano-2037345.html>
Post by Guitom
Fais-le avec un accord de Cm (par ex.) et dis-moi ce que t'en penses.
Je dois dire que lors de sa prestation à The Voice il ne semble pas
faire des accords très compliqués.
--
Olivier Miakinen
Guitom
2019-09-27 08:11:06 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Guitom
Post by Olivier Miakinen
***********************************************************************
L'avantage pratique pour un pianiste
***********************************************************************
Supposons un pianiste qui dispose d'un clavier numérique, ou alors
d'un piano à queue assez solide pour pouvoir s'allonger dessus. Si
le pianiste retourne son clavier (respectivement se tourne par rapport
au clavier de son piano), alors en jouant les accords « normalement »
selon les notes qu'il croit voir, il jouera naturellement avec une
inversion autour du ré.
Eh bien non, pas moyen de jouer *naturellement* avec un clavier retourné
de la sorte, le placement des doigts sur les touches noires (plus hautes
et plus courtes) placées alors "vers l'avant" sera un vrai problème pour
jouer.
Je m'en doute. Il n'empêche que Ry'm déjà cité y était arrivé à force
<https://www.tf1.fr/tf1/the-voice/news/ry-m-suis-venu-the-voice-the-piano-2037345.html>
Post by Guitom
Fais-le avec un accord de Cm (par ex.) et dis-moi ce que t'en penses.
Je dois dire que lors de sa prestation à The Voice il ne semble pas
faire des accords très compliqués.
Certes, mais ça ne "suffit pas" à affirmer un quelconque avantage pour
le pianiste : les positions/placements de doigts ne sont plus les mêmes
et il faut obligatoirement adapter son jeu.

Il n'est pas impossible de jouer ainsi (la preuve en vidéo), mais s'il y
a l'avantage du gain de place en tenant le piano à la verticale, il y a
surtout l'inconvénient à s'habituer à jouer différemment (et
certainement à transposer dans certaines gammes plus que d'autres).

Je pense que dans une telle position, vouloir jouer au maximum sur les
touches noires est recherché (les notes blanches sont bien plus
difficiles à jouer/appuyer).
--
Guitom
Olivier Miakinen
2019-09-27 11:08:17 UTC
Permalink
Post by Guitom
[exemple de Ry'm à The Voice]
Certes, mais ça ne "suffit pas" à affirmer un quelconque avantage pour
le pianiste : les positions/placements de doigts ne sont plus les mêmes
et il faut obligatoirement adapter son jeu.
Il n'est pas impossible de jouer ainsi (la preuve en vidéo), mais s'il y
a l'avantage du gain de place en tenant le piano à la verticale, il y a
surtout l'inconvénient à s'habituer à jouer différemment (et
certainement à transposer dans certaines gammes plus que d'autres).
Je pense que dans une telle position, vouloir jouer au maximum sur les
touches noires est recherché (les notes blanches sont bien plus
difficiles à jouer/appuyer).
D'accord. L'avantage était donc pour moi seul avec LilyPond et pas
pour un pianiste, et ton honneur est sauf car en tant que pianiste
tu ne pouvais pas trouver la solution. ;-)
--
Olivier Miakinen
Guitom
2019-09-27 11:25:14 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Guitom
[exemple de Ry'm à The Voice]
Certes, mais ça ne "suffit pas" à affirmer un quelconque avantage pour
le pianiste : les positions/placements de doigts ne sont plus les mêmes
et il faut obligatoirement adapter son jeu.
Il n'est pas impossible de jouer ainsi (la preuve en vidéo), mais s'il y
a l'avantage du gain de place en tenant le piano à la verticale, il y a
surtout l'inconvénient à s'habituer à jouer différemment (et
certainement à transposer dans certaines gammes plus que d'autres).
Je pense que dans une telle position, vouloir jouer au maximum sur les
touches noires est recherché (les notes blanches sont bien plus
difficiles à jouer/appuyer).
D'accord. L'avantage était donc pour moi seul avec LilyPond et pas
pour un pianiste, et ton honneur est sauf car en tant que pianiste
tu ne pouvais pas trouver la solution. ;-)
Ben disons que j'ai cherché des pistes "pratiques", et je n'arrivais pas
à relier le tout !

Ça vaut bien 200 points de compensation pour préjudice musical ! ;-p
--
Guitom
Jac
2019-09-27 07:33:35 UTC
Permalink
Eh bien non, pas moyen de jouer *naturellement* avec un clavier retourné de
la sorte, le placement des doigts sur les touches noires (plus hautes et plus
courtes) placées alors "vers l'avant" sera un vrai problème pour jouer.
Fais-le avec un accord de Cm (par ex.) et dis-moi ce que t'en penses.
J'ai une question !
Lorsque je suis parti en pension chez les Frères à dix ans, ma môman
(professeur(e ? )) de piano ne pouvait plus me donner son enseignement.
J'avais donc été inscrit au cours de piano, de 10 h à 10 h 1/2 chaque
jour, adieu la récré.
Dans la salle de musique dudit pensionnat, il y avait une quinzaine de
pianos d'étude dans des petits box et l'un d'eux était inversé.
C'est-à-dire que le clavier, les cordes, tout était comme si on l'avait
regardé dans un miroir. Je me suis toujours demandé à quoi ça pouvait
servir, était-ce une curiosité, l'oeuvre d'un facteur facétieux ? Je
n'ai jamais osé demander au frère aveugle qui donnait les cours, à
cette époque, quand on était petit, on mouftait pas. Même quand on
était grand, la discipline était sévère et on faisait pas les cons. Je
n'ai jamais vu personne se servir de ce piano. J'avais osé y toucher un
jour, le frère s'étant absenté.
A la rélexion, je me demande si ce n'était pas seulement les cordes qui
étaient inversées, il me semble bien que le clavier était normal.
Guitom
2019-09-27 08:13:18 UTC
Permalink
Post by Jac
Post by Guitom
Eh bien non, pas moyen de jouer *naturellement* avec un clavier
retourné de la sorte, le placement des doigts sur les touches noires
(plus hautes et plus courtes) placées alors "vers l'avant" sera un
vrai problème pour jouer.
Fais-le avec un accord de Cm (par ex.) et dis-moi ce que t'en penses.
J'ai une question !
Lorsque je suis parti en pension chez les Frères à dix ans, ma môman
(professeur(e ? )) de piano ne pouvait plus me donner son enseignement.
J'avais donc été inscrit au cours de piano, de 10 h à 10 h 1/2 chaque
jour, adieu la récré.
Dans la salle de musique dudit pensionnat, il y avait une quinzaine de
pianos d'étude dans des petits box et l'un d'eux était inversé.
C'est-à-dire que le clavier, les cordes, tout était comme si on l'avait
regardé dans un miroir. Je me suis toujours demandé à quoi ça pouvait
servir, était-ce une curiosité, l'oeuvre d'un facteur facétieux ? Je
n'ai jamais osé demander au frère aveugle qui donnait les cours, à cette
époque, quand on était petit, on mouftait pas. Même quand on était
grand, la discipline était sévère et on faisait pas les cons. Je n'ai
jamais vu personne se servir de ce piano. J'avais osé y toucher un jour,
le frère s'étant absenté.
A la rélexion, je me demande si ce n'était pas seulement les cordes qui
étaient inversées, il me semble bien que le clavier était normal.
Curieux et même énigmatique ! L'intérêt d'une telle fabrication est à
creuser.
Dommage que tu ne puisses nous en dire plus, effectivement... mais c'est
déjà bien amusant d'apprendre qu'un tel piano existe ! :)
--
Guitom
Jac
2019-09-27 08:50:17 UTC
Permalink
Post by Guitom
A la réflexion, je me demande si ce n'était pas seulement les cordes qui
étaient inversées, il me semble bien que le clavier était normal.
Curieux et même énigmatique ! L'intérêt d'une telle fabrication est à
creuser.
Dommage que tu ne puisses nous en dire plus, effectivement... mais c'est
déjà bien amusant d'apprendre qu'un tel piano existe ! :)
Oui, s'il y est toujours, il est au pensionnat Saint-Gabriel à
Saint-Laurent-sur-Sèvre. Voici des photos tirées de deux palmarès que
j'ai ici (en France).

Loading Image...

Sur celle-ci, en bas à droite, on voit le premier frère, responsable de
l'école de musique et qui s'occupait des cuivres et des bois puis un
"civil" (aveugle aussi) qui s'occupait des cordes et "Boule de neige",
le prof de piano qui tenait aussi les orgues à l'église et à la
basilique, un artiste incroyable. Je ne suis pas sur la photo, bien
évidemment cat je ne joue que du piano (et de l'harmonica, c'est plus
facile à transporter ;) ). Oui, je sais, clavier, tout ça, ben non, y
en avait pas à l'époque.

Loading Image...

Celle-ci est plus récente. Boule de neige était albinos, c'est pour ça
qu'il ne voyait plus. Un virtuose, je te dis.

Bon, ça nous rajeunit pas, ça.
Olivier Miakinen
2019-09-27 11:05:26 UTC
Permalink
Post by Jac
J'ai une question !
[...]
Dans la salle de musique dudit pensionnat, il y avait une quinzaine de
pianos d'étude dans des petits box et l'un d'eux était inversé.
C'est-à-dire que le clavier, les cordes, tout était comme si on l'avait
regardé dans un miroir. Je me suis toujours demandé à quoi ça pouvait
servir, était-ce une curiosité, l'oeuvre d'un facteur facétieux ? [...]
Peut-être que quelqu'un avait eu l'idée saugrenue qu'il fallait un
piano à part pour les gauchers ?
Post by Jac
A la rélexion, je me demande si ce n'était pas seulement les cordes qui
étaient inversées, il me semble bien que le clavier était normal.
Un grand piano comporte 88 touches, du la au do. Il y a alors une
seule touche blanche dans le grave (à gauche) avant la première touche
noire, tandis qu'il y a deux touches blanches dans l'aigu (à droite)
après la dernière touche noire.

Pour distinguer un clavier normal d'un clavier inversé, s'il comporte
bien 88 touches, il faut compter le nombre de touches blanches contigues
d'un côté et de l'autre. Mais il existe aussi des claviers plus petits,
avec quelques touches manquantes aussi bien dans le grave que dans
l'aigu. Dans ce cas, je ne vois pas bien ce qui pourrait distinguer
un clavier normal d'un clavier inversé.

En ce qui concerne les cordes, c'est beaucoup plus facile : il suffit
de regarder de quel côté sont les cordes les plus longues.
--
Olivier Miakinen
Jac
2019-09-27 12:03:11 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Peut-être que quelqu'un avait eu l'idée saugrenue qu'il fallait un
piano à part pour les gauchers ?
Une guitare, un violon ou assimilé, je veux bien mais un piano !
Et méme que je suis gaucher et que je mange de la main droite
(d'ailleurs, tu connais des couteaux à poisson pour gauchers ? ).
Post by Olivier Miakinen
En ce qui concerne les cordes, c'est beaucoup plus facile : il suffit
de regarder de quel côté sont les cordes les plus longues.
Ça, c'est sûr !
Jac
2019-09-27 08:20:31 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Jusqu'au bout je croyais que Guitom allait être le grand gagnant de
ce jeu, lui qui totalisait déjà 36 points avec d'une part le plus
grand nombre de musiques reconnues (6 sur les 10) et d'autre part
les réponses aux questions à 5 et 25 points.
Mais Gerardus, à l'affut, l'a coiffé au poteau en répondant à la
question à 50 points, ce qui lui fait un total de 52 points.
Suivent Jac. qui a reconnu 4 musiques, puis Elephant Man, rosab,
eznob et Benoît.
Il y avait une prime spéciale Jac. si je me souviens bien.

En janvier 2017 (hé oui), Guitom nous avait promis un jeu musical un
peu "corsé". (Je veux bien 15 points de mémoire).

En voyant le jeu d'Olivier, je me suis dit que le Guitom s'était enfin
décidé et qu'il s'était secrètement mis d'accord avec Olivier pour nous
embrouiller.

En clair, je pensais que c'était Guitom qui avait joué en vrai dix (ou
plus) morceaux de traviole et qu'ils les avait envoyés à Olivier afin
que celui-ci construise l'énigme à sa façon et de ce fait, puisse en
revendiquer la paternité sans nous mentir.

J'étais conforté dans cette idée par le fait que Guitom déclarait ne
pas pouvoir jouer avant deux jours et je l'imaginais tapi devant son
écran pour voir le déroulement du truc et tout prêt à donner de faux
indices.

Bon, il n'en était rien, ça vaut combien de points, ça ?

Alors, il nous le fait quand, ce jeu "corsé" ?
(Il aime bien ce mot, NdJ. ).
Olivier Miakinen
2019-09-27 11:12:00 UTC
Permalink
Post by Jac
En janvier 2017 (hé oui), Guitom nous avait promis un jeu musical un
peu "corsé". (Je veux bien 15 points de mémoire).
Trop fort pour la mémoire.
Post by Jac
En voyant le jeu d'Olivier, je me suis dit que le Guitom s'était enfin
décidé et qu'il s'était secrètement mis d'accord avec Olivier pour nous
embrouiller.
Haha !
Post by Jac
En clair, je pensais que c'était Guitom qui avait joué en vrai dix (ou
plus) morceaux de traviole et qu'ils les avait envoyés à Olivier afin
que celui-ci construise l'énigme à sa façon et de ce fait, puisse en
revendiquer la paternité sans nous mentir.
J'étais conforté dans cette idée par le fait que Guitom déclarait ne
pas pouvoir jouer avant deux jours et je l'imaginais tapi devant son
écran pour voir le déroulement du truc et tout prêt à donner de faux
indices.
Bon, il n'en était rien, ça vaut combien de points, ça ?
Oh, ça vaut largement les 50 points originalité ! Et j'avoue que ça
me ferait plaisir de concocter un jeu en duo, particulièrement avec
Guitom. L'idée est lancée.
Post by Jac
Alors, il nous le fait quand, ce jeu "corsé" ?
(Il aime bien ce mot, NdJ. ).
L'idée est lancée elle aussi.
--
Olivier Miakinen
Guitom
2019-09-27 11:22:42 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Jac
En janvier 2017 (hé oui), Guitom nous avait promis un jeu musical un
peu "corsé". (Je veux bien 15 points de mémoire).
Trop fort pour la mémoire.
Post by Jac
En voyant le jeu d'Olivier, je me suis dit que le Guitom s'était enfin
décidé et qu'il s'était secrètement mis d'accord avec Olivier pour nous
embrouiller.
Haha !
Oui, ça m'a fait sourire aussi !!

[...]
Post by Olivier Miakinen
Oh, ça vaut largement les 50 points originalité ! Et j'avoue que ça
me ferait plaisir de concocter un jeu en duo, particulièrement avec
Guitom. L'idée est lancée.
Post by Jac
Alors, il nous le fait quand, ce jeu "corsé" ?
(Il aime bien ce mot, NdJ. ).
L'idée est lancée elle aussi.
Ouais, ben une idée à la fois voulez-vous !

Et effectivement, il serait amusant que dans un avenir proche Olivier ou
moi croisions nos idées musicales.
--
Guitom
Guitom
2019-09-27 11:23:55 UTC
Permalink
Post by Jac
Post by Olivier Miakinen
Jusqu'au bout je croyais que Guitom allait être le grand gagnant de
ce jeu, lui qui totalisait déjà 36 points avec d'une part le plus
grand nombre de musiques reconnues (6 sur les 10) et d'autre part
les réponses aux questions à 5 et 25 points.
Mais Gerardus, à l'affut, l'a coiffé au poteau en répondant à la
question à 50 points, ce qui lui fait un total de 52 points.
Suivent Jac. qui a reconnu 4 musiques, puis Elephant Man, rosab,
eznob et Benoît.
Il y avait une prime spéciale Jac. si je me souviens bien.
En janvier 2017 (hé oui), Guitom nous avait promis un jeu musical un peu
"corsé". (Je veux bien 15 points de mémoire).
Comme un gamin qui attend son bonbon depuis... depuis...
Post by Jac
En voyant le jeu d'Olivier, je me suis dit que le Guitom s'était enfin
décidé et qu'il s'était secrètement mis d'accord avec Olivier pour nous
embrouiller.
En clair, je pensais que c'était Guitom qui avait joué en vrai dix (ou
plus) morceaux de traviole et qu'ils les avait envoyés à Olivier afin
que celui-ci construise l'énigme à sa façon et de ce fait, puisse en
revendiquer la paternité sans nous mentir.
J'étais conforté dans cette idée par le fait que Guitom déclarait ne pas
pouvoir jouer avant deux jours et je l'imaginais tapi devant son écran
pour voir le déroulement du truc et tout prêt à donner de faux indices.
Donc je déduis que tu n'as attribué aucun crédit à mes découvertes! Ç'en
est vexant !
'tain !
--
Guitom
Jac
2019-09-27 12:07:34 UTC
Permalink
Post by Jac
J'étais conforté dans cette idée par le fait que Guitom déclarait ne pas
pouvoir jouer avant deux jours et je l'imaginais tapi devant son écran pour
voir le déroulement du truc et tout prêt à donner de faux indices.
Donc je déduis que tu n'as attribué aucun crédit à mes découvertes! Ç'en est
vexant !
Ben si parce que j'ai compris dès que tu as commencé à répondre !
Je sais, on plaisante :)

Elephant Man
2019-09-27 10:29:15 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Suivent Jac. qui a reconnu 4 musiques, puis Elephant Man, rosab,
eznob et Benoît.
Ouais, je suis pas dernier !
(Par contre j'ai strictement rien compris au reste, faut que je prenne des
cours.)
Gerardus
2019-09-27 10:58:28 UTC
Permalink
On Fri, 27 Sep 2019 00:21:59 +0200
Post by Olivier Miakinen
Bonjour,
trouver dix musiques travesties, et je posais aussi des questions
à respectivement 5, 10, 25 et 50 points concernant le mode de
travestissement.
Jusqu'au bout je croyais que Guitom allait être le grand gagnant de
ce jeu, lui qui totalisait déjà 36 points avec d'une part le plus
grand nombre de musiques reconnues (6 sur les 10) et d'autre part
les réponses aux questions à 5 et 25 points.
Mais Gerardus, à l'affut, l'a coiffé au poteau en répondant à la
question à 50 points, ce qui lui fait un total de 52 points.
Suivent Jac. qui a reconnu 4 musiques, puis Elephant Man, rosab,
eznob et Benoît.
J'ai déjà donné la liste des dix titres à reconnaître, puis les
réponses aux questions à 5, 10 et 25 points, et vous trouverez tout
***********************************************************************
Pour chacun des dix morceaux j'ai choisi autour de quel pivot j'allais
inverser la gamme. C'est peut-être la même note pour chacun des dix,
ou peut-être pas. La question est : quelle note ai-je choisi à chaque
fois, et surtout *pourquoi* ce choix plutôt qu'un autre ? En gros, quel
immense avantage m'apportait ce choix par rapport à tous les autres
choix possibles ?
***********************************************************************
je donnais l'exemple suivant pour montrer comment j'aurais inversé les
do ré mi fa sol la si do
+-------+-------+---+-------+-------+-------+---+ (1)
|
V
do si la sol fa mi ré do
+---+-------+-------+-------+---+-------+-------+ (2)
| | | | | | | |
V V V V V V V V
ré mib fa sol la sib do ré
+---+-------+-------+-------+---+-------+-------+ (3)
J'avais alors signalé que la note si (une touche blanche du piano)
devenait un mi bémol (une touche noire). J'aurais pu de même dire
qu'au contraire la note si bémol (touche noire) devenait un mi
naturel (touche blanche). La raison en est que la disposition des
tons et des demi-tons que l'on rencontre en montant à partir du
sol n'est pas la même que celle que l'on rencontre en descendant à
partir du même sol.
Est-on forcément condamné à subir ce défaut ? La réponse est non.
la si do ré mi fa sol
----+-------+---+-------+-------+---+-------+---- (1)
|
V
sol fa mi ré do si la
----+-------+---+-------+-------+---+-------+---- (2)
| | | | | | |
V V V V V V V
la si do ré mi fa sol
----+-------+---+-------+-------+---+-------+---- (3)
Toutes les touches blanches donnent des touches blanches, et toutes
les touches noires donnent des touches noires. Concernant les touches
noires, je dirais même plus : tout bémol devient un dièse et tout
dièse devient un bémol. Par exemple, sachant que le sol devient un
la, le sol bémol devient un la dièse, et le sol dièse devient un la
bémol.
Ceci vaut aussi bien pour les bémols et les dièses « à la clé ». Toute
personne ayant quelques souvenirs de solfège connaît par cœur l'ordre
des bémols (si mi la ré sol do fa) et l'ordre des dièses (fa do sol ré
la mi si)... eh bien regardez comme chaque bémol devient chaque dièse,
sib <-> fa#
mib <-> do#
lab <-> sol#
réb <-> ré#
solb <-> la#
dob <-> mi#
fab <-> si#
Et bien entendu, ce n'est pas un hasard si la note du milieu de chacune
des deux listes est la même, en l'occurrence le ré !
Ce ré est la seule touche blanche du piano par laquelle passe un plan
de symétrie entre touches noires et touches blanches. Mais il y a aussi
une touche noire qui a la même propriété, c'est le sol dièse (ou la
bémol) ainsi que l'a répondu Gerardus. Mais noter que cela ne donne pas
ré mi fa sol la si do ré
+-------+---+-------+-------+-------+---+-------+ (1)
|
V
ré do si la sol fa mi ré
+-------+---+-------+-------+-------+---+-------+ (2)
| | | | | | | |
V V V V V V V V
ré mi fa sol la si do ré
+-------+---+-------+-------+-------+---+-------+ (3)
Vous me direz que tout ceci est bien joli, mais en quoi est-ce un si
grand avantage ? Eh bien j'ai deux réponses, selon que l'on est
pianiste comme Guitom, ou éditeur de partitions avec LilyPond comme
moi.
***********************************************************************
L'avantage pratique pour un pianiste
***********************************************************************
Supposons un pianiste qui dispose d'un clavier numérique, ou alors
d'un piano à queue assez solide pour pouvoir s'allonger dessus. Si
le pianiste retourne son clavier (respectivement se tourne par rapport
au clavier de son piano), alors en jouant les accords « normalement »
selon les notes qu'il croit voir, il jouera naturellement avec une
inversion autour du ré.
Par rapport à la façon dont j'ai procédé, c'est-à-dire en laissant les
accords plus bas que la mélodie, il y a une difficulté supplémentaire
qui est de devoir croiser la main gauche et la main droite, du coup
ça doit rester quand même assez difficile. Mais bon, vous voyez l'idée.
***********************************************************************
L'avantage pratique dans LilyPond
***********************************************************************
La saisie dans LilyPond se fait en mode texte, avec les noms des notes
que j'ai choisi de saisir en italien (c'est-à-dire la même chose qu'en
français, à la différence qu'on écrit « re » au lieu de « ré »). Si la
note n'est pas naturelle mais bémol on fait suivre le nom d'un b (sib
pour un si bémol), et c'est un d pour un dièse (fad pour fa dièse). On
met deux b de suite pour un double bémol (sibb), deux d de suite pour
un double dièse (fadd).
Comme il existe plusieurs notes de même nom, à des octaves différentes,
la règle en mode « relatif » est que par défaut la note est la plus
proche de la précédente. Par exemple, après un do, un fa sera la note
au dessus du do alors qu'un sol sera la note en dessous. Et si ce n'est
pas la bonne octave, je rajoute une apostrophe (') pour monter d'une
octave, ou une virgule (,) pour descendre d'une octave.
Du coup, l'inversion dans mon cas s'est résumée à échanger les couples
« si » avec « fa »
« mi » avec « do »
« la » avec « sol »
« b » avec « d » (lorsque ce « d » ne fait pas partie d'un « do »)
« ' » avec « , »
Et voilà, le tour est joué.
Quoi qu'il en soit, merci à tous d'avoir joué. C'était un jeu que
j'ai trouvé particulièrement plaisant, aussi bien à concevoir qu'au
moment de répondre à vos suggestions.
Amicalement,
--
Olivier Miakinen
Bien merci pour cette énigme qui a demandé un travail considérable à
créer !!

Elton John joue sous le piano mais à une main seulement :

--
Gerardus
Gerardus
2019-09-27 11:13:57 UTC
Permalink
On Fri, 27 Sep 2019 12:58:28 +0200
Post by Gerardus
On Fri, 27 Sep 2019 00:21:59 +0200
Post by Olivier Miakinen
Bonjour,
trouver dix musiques travesties, et je posais aussi des questions
à respectivement 5, 10, 25 et 50 points concernant le mode de
travestissement.
Jusqu'au bout je croyais que Guitom allait être le grand gagnant de
ce jeu, lui qui totalisait déjà 36 points avec d'une part le plus
grand nombre de musiques reconnues (6 sur les 10) et d'autre part
les réponses aux questions à 5 et 25 points.
Mais Gerardus, à l'affut, l'a coiffé au poteau en répondant à la
question à 50 points, ce qui lui fait un total de 52 points.
Suivent Jac. qui a reconnu 4 musiques, puis Elephant Man, rosab,
eznob et Benoît.
...
Post by Gerardus
Post by Olivier Miakinen
Quoi qu'il en soit, merci à tous d'avoir joué. C'était un jeu que
j'ai trouvé particulièrement plaisant, aussi bien à concevoir qu'au
moment de répondre à vos suggestions.
Amicalement,
--
Olivier Miakinen
Bien merci pour cette énigme qui a demandé un travail considérable à
créer !!
http://youtu.be/jh3G_-_QY9s
--
Gerardus
Désolé de ne pas avoir élagué :-( !

Pour le recall, je ne trouve pas !
--
Gerardus
Loading...